Collection Mémoires
 L'Epreuve du Guerrier
 Les Soldats Perdus
 L'indochine ne répond plus
 Il y a la Légion
 Lieutenant en Pays Thaï
 Armé pour la vie
 La Route Morte
 Vandenberghe
 Médecin sur la RC4
 La Clémence de l’Oncle Hô
 Les Roses de Pa Kha
 Carnet de route d'un volontaire
 Chroniques de la Route Mandarine
 Du sabre à la toge
 Refermer le passé douloureux
 Qui es-tu? Où vas-tu?
 Cabiro : Une vie de guerres
Collection Histoire
 3e BCCP Indochine 1948-1950
 Commandos Nord-Vietnam
 Gendarmes-Parachutistes en Indochine
Collection Portrait
 Souvenirs d'un colonel Vietminh
 Grand Ecart
 Au champ d'honneur
 Une vie pour l'Indochine
 Bigeard : Le roman d'une vie
 Faulques : L'homme aux mille vies
Roman-vécu
 Pour l'Honneur et par Fidélité
 Le 5e Renfort
 La Vallée Perdue
Contre-enquête
 Le Fuyard de Lang Son
 La guerre d'indochine en questions
 Lieutenant-colonel Jeanpierre
 Le rendez-vous manqué
Hors collection
 Chemins d'écume
 Les Insignes de l'Aéronautique Militaire Française
Collection Fac-similé
 Deux ans de Ka Nha
 Carte de Dien Bien Phu sur papier
 Carte de Dien Bien Phu sur bâche PVC
 Affiche Para-Colo SAS 1947
 Affiche Para-Colo 1951
 Plan de Hanoï en couleur
 Carte Tonkin Sud-Est
 Carte Tonkin Sud-Ouest
 Carte Tonkin Nord-Est
 Carte Tonkin Nord-Ouest
 Le lot des 4 cartes Nord-Tonkin
 Rapport du Médecin-Capitaine Georges Armstrong
Epuisés
 Les Combats de la RC 4
 Indochine, les mensonges de l’anticolonialisme

Chroniques de la Route Mandarine
Michaël Flaks


   • Préface de Jean Ziegler
   • 112 pages
   • Format : 15,5 x 24 cm
   • 43 photos
   • Poids : 209 g
   • Date de parution : Novembre 2014
   • ISBN : 978-2-914086-42-4
   • Prix : 25 € - port : 6 € = franco 31 €

Ajouter dans le panier




À Saïgon, les enfants de la rue m’appelaient «Maï Côn», «Petite Fleur du Têt», ou, plus simplement, «Fleur». Ces enfants étaient Amérasiens. Il y avait Thuy, Huy, Heck ou Maï. Une autre «Fleur».Durant toutes ces années, je les avais vus grandir, près du port. Ils vendaient des noisettes et des cigarettes étrangères (le prix d’un paquet de ces dernières équivalait au salaire mensuel d’un fonctionnaire). La plupart d’entre eux vivaient avec leurs mères, qualifiées de prostituées par certains, mais qui, pour leur honte, avaient eu un enfant avec un soldat américain.Le seul rêve à jamais inachevé de ces enfants, était de retrouver ce père, héros lointain, devenu légendaire. Ils se préparaient à ce départ mythique, apprenant un pauvre anglais de marchandage.


Michaël Flaks, né en 1955, est avocat de formation. Il est aujourd’hui haut fonctionnaire à l’État de Genève. Enfant de journalistes ayant parcouru le monde, il devient naturellement chargé de mission pour des organisations humanitaires telles que la Croix-Rouge internationale. Dès 1975, il se rend au Kurdistan, à Chypre, en Rhodésie, au Laos, au Zaïre et au Vietnam. Il y prend des notes, sortes de carnets de voyages pleins de sensibilité faits d’une écriture claire, lumineuse.À l’approche du quarantième anniversaire de la fin de la Guerre du Vietnam en 2015, ce beau et terrible “carnet de route” est un témoignage essentiel.

Bon de commande à télécharger


En plus pour cet ouvrage:





         



© Indo Editions 2017 tous droits réservés